(Abbottabad) « C’est un moment que je n’oublierai jamais » : le président américain Joe Biden a évoqué dimanche la mort d’Oussama ben Laden, tué il y a 10 ans lors d’un raid des forces spéciales américaines.

Publié le 2 mai 2021
Agence France-Presse

Joe Biden, alors vice-président de Barack Obama, était présent le 1er mai 2011 dans la « Situation room », la salle de crise hypersécurisée au sous-sol de la Maison-Blanche, pour suivre en direct l’opération à Abbottabad, dans le nord du Pakistan, qui allait aboutir à la mort du chef d’Al-Qaïda.

PHOTO MAZHAR ALI KHAN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

L'ex-chef d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden

Se remémorant ce moment à part dans sa longue carrière politique, Joe Biden a salué, dans un communiqué, « les membres des services de renseignement qui l’avaient méticuleusement traqué, la clarté du président Barack Obama au moment de prendre la décision, le talent et le courage de notre équipe sur le terrain ».

Évoquant le retrait prochain des troupes américaines d’Afghanistan, le locataire de la Maison-Blanche a souligné que les États-Unis resteraient « vigilants » face à la menace que constituent les « groupes terroristes ».

« Nous continuerons à surveiller et à agir face à toute menace [aux intérêts américains] qui émergerait d’Afghanistan », a-t-il prévenu.