(Washington) Alejandro Mayorkas est devenu mardi le premier Hispanique à la tête du ministère américain de la Sécurité intérieure, où il sera notamment chargé de superviser la politique migratoire des États-Unis.

Agence France-Presse

Le Sénat a confirmé par un vote de 56 voix pour, et 43 contre, la nomination de ce fils de réfugiés cubains, né à La Havane il y a 61 ans, pour diriger ce ministère tentaculaire créé après les attentats du 11 septembre 2001.