(Washington) Le président américain Donald Trump s’est vanté mardi d’avoir « uni » le monde face à la Chine et de ne pas avoir lancé de nouvelle guerre durant son mandat, lors d’un discours d’adieu.

Agence France-Presse

« Nous avons redynamisé nos alliances et uni les nations du monde pour faire face à la Chine comme jamais auparavant », a-t-il affirmé, selon des extraits du discours, qui sera diffusé prochainement selon la Maison-Blanche.

« Je suis tout particulièrement fier d’être le premier président depuis des décennies à ne pas avoir déclenché de nouvelle guerre », s’est aussi targué le milliardaire républicain.

Le président Donald Trump invite par ailleurs les Américains à « prier » pour le succès de la future administration Biden, dans une allocution de fin de mandat.

« Cette semaine, une nouvelle administration va être investie et nous prions pour qu’elle réussisse à maintenir l’Amérique en sécurité et prospère. »