(Washington) Les États-Unis ont enregistré vendredi un nouveau record de contaminations avec près de 290 000 cas de COVID-19 recensés en 24 heures, selon les chiffres de l’Université Johns Hopkins, qui font référence.

Agence France-Presse

Dans le même temps, le pays, confronté à une flambée de l’épidémie, a déploré 3676 morts de la maladie, selon un relevé effectué chaque jour à 20 h 30 locales par l’AFP des chiffres de l’université, actualisés en continu.

La veille, le pays avait enregistré un record de quasiment 4000 décès en une seule journée.

Quelque 131 000 personnes sont actuellement hospitalisées pour cause de COVID-19, selon les données de la COVID-19 Tracking Project.

Au total, les États-Unis ont enregistré 21,8 millions de cas et plus de 368 000 morts du coronavirus depuis le début de la pandémie.

Le pays, où les restrictions dépendent des autorités locales, compte in fine sur la campagne de vaccination, qui a commencé mi-décembre, pour venir à bout de la crise sanitaire.

Mais pour le moment, seules un peu moins de 6 millions de personnes ont reçu une première injection de l’un des deux vaccins autorisés dans le pays, pour une population de quelque 330 millions d’habitants.