(Washington) Le chef de la minorité républicaine à la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, a mis en garde les démocrates vendredi qu’ouvrir une procédure de destitution contre Donald Trump ne ferait « que diviser le pays encore plus », après les violences survenues au Capitole mercredi.  

Agence France-Presse

« Lancer une procédure de destitution contre le président à 12 jours seulement de la fin de son mandat ne fera que diviser plus notre pays », a-t-il écrit, en réaction aux propos de la présidente démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi, qui a promis d’agir si Donald Trump ne quittait pas au plus vite la Maison-Blanche.

PHOTO GREG NASH, ASSOCIATED PRESS

Le chef des républicains à la Chambre des représentants, Kevin McCarthy

« J’ai contacté le président désigné Biden aujourd’hui et je compte lui parler de la manière dont nous pouvons travailler ensemble pour calmer le jeu et unir le pays », a souligné le numéro un des républicains à la chambre basse.

M. Trump doit céder le pouvoir au démocrate Joe Biden le 20 janvier.