(Washington) Le chef du service de police du Capitole démissionnera le 16 janvier à la suite de la prise d’assaut du Capitole par une foule d’émeutiers pro-Trump.

Associated Press

Le chef Steven Sund a déclaré jeudi que la police s’était préparée à une manifestation pour la liberté d’expression et ne s’attendait pas à une émeute violente.

Il a indiqué que cela ne ressemblait à rien de ce qu’il avait vécu au cours de ses 30 ans au service de la loi.

Il a annoncé qu’il quittait son emploi jeudi après que la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, l’eut appelé à démissionner. Sa démission a été confirmée à l’Associated Press par une personne au fait du dossier qui n’était pas autorisée à parler publiquement.

Les émeutiers ont interrompu les efforts du Congrès pour certifier la victoire du président désigné Joe Biden. Les manifestants ont pris d’assaut le bâtiment et l’ont occupé pendant des heures. Les législateurs sont finalement revenus pour terminer leur travail.