(Washington) Donald Trump a admis tôt jeudi, après la certification par le Congrès de l’élection de Joe Biden à la Maison-Blanche, que sa présidence touchait à sa fin et a promis une « transition ordonnée ».

Agence France-Presse

« Même si je suis en complet désaccord avec le résultat de l’élection, et les faits me soutiennent, il y aura une transition ordonnée le 20 janvier », a-t-il écrit dans un communiqué. « Cela représente la fin de l’un des meilleurs premiers mandats présidentiels et ce n’est que le début de notre combat pour rendre sa grandeur à l’Amérique », a ajouté le républicain.

Au milieu de la nuit, et après le rejet d’objections émises par des élus républicains, le vice-président Mike Pence a confirmé jeudi la victoire du démocrate Joe Biden, avec 306 grands électeurs contre 232 pour le président sortant, devant les deux chambres réunies pour une session extraordinaire.

PHOTO ERIN SCHAFF, AGENCE FRANCE-PRESSE

Mike Pence

Censée être une simple formalité, cette certification a tourné à « l’insurrection », « presque à la sédition » selon les termes de Joe Biden, quand une foule de supporteurs du président sortant a envahi le Capitole, interrompant les débats.