(Washington) Le parti démocrate pourrait ouvrir mardi la voie à l’organisation d’une convention inédite en août pour désigner officiellement son candidat à la Maison-Blanche Joe Biden, en permettant de voter par courrier ou en ligne à cause du risque de propagation de la COVID-19, selon un responsable du parti.

Agence France-Presse

Depuis l’abandon début avril de son dernier rival, le sénateur Bernie Sanders, Joe Biden est seul en piste côté démocrate pour affronter le républicain Donald Trump lors de l’élection présidentielle du 3 novembre. L’ancien vice-président doit encore être désigné officiellement lors d’une convention, qui rassemble traditionnellement des milliers de personnes.

Une résolution sera soumise mardi au vote d’un comité du parti démocrate afin de donner aux organisateurs de la convention « une flexibilité maximale pour prévoir un rassemblement sûr », a indiqué lundi soir un responsable du parti à l’AFP.  

« En ces temps difficiles, alors que les répercussions et l’échelle de la pandémie ainsi que son impact en août restent inconnus, les organisateurs de la convention étudient un éventail d’alternatives pour s’assurer que tous les délégués seront en mesure de déposer leurs bulletins […] quelle que soit leur capacité à voyager et à participer en personne », a-t-il précisé.

Des milliers de personnes se réunissent tous les quatre ans aux États-Unis pour les conventions démocrate et républicaine, qui désignent officiellement leur candidat à la Maison-Blanche.

A cause de la pandémie de coronavirus, le rassemblement démocrate avait déjà été repoussé de la mi-juillet jusqu’à la semaine du 17 août à Milwaukee, dans le Wisconsin.

La résolution entérinera ce changement de dates mais donnera aussi à ses organisateurs la possibilité d’en modifier encore le calendrier, ainsi que « le format, la taille » ou d’autres aspects, a expliqué le responsable du parti.

Elle devra ensuite être approuvée par les quelque 450 membres de la direction du parti démocrate, qui pourront voter par courrier.

La convention républicaine est prévue du 24 au 27 août à Charlotte, en Caroline du Nord.  Aucune modification n’a pour l’instant été annoncée.

Les États-Unis ont franchi lundi la barre des 80 000 décès liés à la pandémie de coronavirus, qui a ravagé l’économie américaine et bouleversé la campagne présidentielle.