(Washington) Un bébé de moins d’un an est décédé aux États-Unis de la COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus, ont annoncé samedi les autorités de l’État de l’Illinois.

Agence France-Presse

La maladie est réputée épargner relativement les enfants, et les très jeunes victimes sont très rares.

« Aujourd’hui, j’ai des informations terriblement tristes à annoncer. Parmi les morts des 24 dernières heures, il y avait un employé de l’État […] et un très jeune enfant », a déclaré le gouverner J. B. Pritzker lors d’une conférence de presse.

PHOTO TED SCHURTER, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Le gouvernemeur de l'Illinois, J.B. Pritzker

« Je sais à quel point cette nouvelle est difficile à accepter, surtout s’agissant d’un très jeune enfant », a-t-il ajouté.

Le département de la Santé de l’Illinois a ensuite précisé que l’enfant avait moins de un an, sans préciser s’il souffrait d’autres pathologies.

Les États-Unis sont devenus cette semaine le pays du monde ayant enregistré le plus grand nombre de cas de contaminations au nouveau coronavirus. Il y a touché près de 120 000 personnes et près de 2000 en sont mortes.