(Columbia) Le milliardaire Tom Steyer a annoncé samedi qu’il abandonnait la course à l’investiture démocrate après des résultats décevants malgré les millions de dollars qu’il a investis dans sa campagne.

Agence France-Presse

L’ex-gestionnaire de fonds d’investissement âgé de 62 ans est arrivé troisième dans la primaire de Caroline du Sud, après avoir dépensé plus de 20 millions de dollars et fait une intense campagne dans cet État du sud.  

« Nous avons été déçus par notre résultat », a admis M. Steyer devant ses partisans. « J’avais dit que si je ne voyais pas de voie vers la victoire, je mettrais fin à ma candidature. Or je ne vois pas de chemin pour remporter la présidence ».

Engagé dans la lutte contre le changement climatique et grand critique du président républicain Donald Trump, Tom Steyer a englouti plus de 130 millions de dollars en publicités télévisées pour sa campagne dans les quatre premiers États qui ont voté pour les primaires démocrates, selon le Washington Post.

Il avait notamment dépensé plus de 18 millions de dollars dans le New Hampshire, soit trois fois plus que le vainqueur Bernie Sanders, pour ne finalement récolter que quelque 10 700 voix (3,6 %).

En Caroline du Sud, il avait reçu le soutien de personnalités locales et s’était fait connaître à travers une campagne de terrain.  

Il avait particulièrement ciblé les Noirs, qui représentent plus de la moitié des électeurs démocrates de cet État, en promettant d’indemniser les descendants d’esclaves et d’investir dans des communautés noires et universités historiquement marginalisées.  

Après son départ, sept candidats restent en lice pour décrocher l’investiture démocrate et défier Donald Trump en novembre.  

Parmi eux, un autre milliardaire, Michael Bloomberg, neuvième homme le plus riche du monde en 2019, a déjà battu tous les records en dépensant plus de 500 millions de dollars de sa fortune personnelle en spots télévisés et radiophoniques, mais aussi en publicités numériques depuis le lancement de sa campagne le 25 novembre, selon la société Adverstising Analytics.