(New York) Fraîchement naturalisé américain, le célèbre rockeur Neil Young a appelé à voter pour le candidat revendiqué socialiste Bernie Sanders lors de la présidentielle de novembre, en martelant que Donald Trump était une « honte » pour son pays d’adoption.

Agence France-Presse

Dans une lettre ouverte sur son site internet, le chanteur a fustigé la destruction par le président américain de « nos ressources naturelles partagées, notre environnement et nos relations avec nos amis autour du monde ».

« Vous êtes une honte pour mon pays », a-t-il martelé.  

PHOTO EVAN VUCCI, AP

Le président Donald Trump à la Maison-Blanche la semaine dernière.

« Je ne juge pas les personnes qui ont voté pour vous. Je soutiens leur droit à s’exprimer, même si on leur a menti et qu’ils ont cru à ces mensonges, ce sont de vrais Américains », a ajouté le musicien de 74 ans.

Il a pris la nationalité américaine pour pouvoir voter cette année

Le rockeur canadien, qui a vécu aux États-Unis pendant des décennies,  a pris la nationalité américaine cette année afin notamment de pouvoir voter lors de la prochaine élection présidentielle.  

Dans sa lettre, M. Young a appelé à soutenir le candidat à l’investiture démocrate Bernie Sanders, estimant qu’il cherchait à « protéger directement le futur de nos enfants ».  

PHOTO MIKE SEGAR, REUTERS

Le candidat à l'investiture démocrate Bernie Sanders avec sa famille après sa victoire aux primaires du New Hampshire le 11 février dernier à Manchester, au New Hampshire.

Le musicien a également critiqué l’utilisation par Donald Trump de ses chansons lors de ses assemblées électorales, tout en admettant ne rien pouvoir faire pour l’en empêcher.

« À chaque fois que “Keep on Rockin’in the Free World” ou une autre de mes chansons est jouée à vos assemblées, j’espère que vous entendrez ma voix. Rappelez-vous que c’est la voix d’un citoyen américain qui paie ses impôts et qui ne vous soutient pas », a-t-il insisté.

Le président américain a par le passé fait part de son goût pour la musique de Neil Young.

« J’ai écouté sa musique pendant des années », indiquait le milliardaire républicain en 2008 au magazine Rolling Stone.  

Avec une quarantaine de disques studio à son actif, la légende du rock a sorti en octobre 2019 son dernier album intitulé « Colorado », centré sur la protection du climat.