(Washington) Les États-Unis ont enregistré vendredi un nouveau record de contaminations avec près de 235 000 cas de COVID-19 recensés en 24 heures, selon les chiffres de l’Université Johns Hopkins, qui font référence.

Agence France-Presse

Dans le même temps, le pays, confronté à un rebond spectaculaire de l’épidémie depuis plus d’un mois, a déploré près de 2600 morts de la maladie, selon un relevé effectué chaque jour à 20 h 30 locales par l’AFP des chiffres de l’université, actualisés en continu.  

Ces huit derniers jours, les États-Unis ont enregistré plus de 200 000 nouvelles contaminations quotidiennes, à l’exception du week-end, où les remontées des autorités locales sont alors toujours plus basses.  

Et le nombre de morts quotidiens dépasse les 2400 depuis le 1er décembre, ici aussi à l’exception du week-end dernier.

Plus de 108 000 personnes sont actuellement hospitalisées pour cause de COVID-19 dans la première puissance économique mondiale, du jamais vu depuis le début de la pandémie, selon les données de la COVID-19 Tracking Project.

Les Américains s’accrochent à l’espoir de la distribution imminente d’un vaccin, qui pourrait commencer dès lundi après l’autorisation en urgence du remède de Pfizer/BioNTech par les autorités sanitaires, attendue vendredi soir ou samedi.