(Washington) Le président désigné des États-Unis Joe Biden a annoncé jeudi de nouvelles nominations à son futur cabinet, encore marquées par la diversité, avec notamment Susan Rice à la tête du Conseil de politique intérieure de la Maison-Blanche.

Agence France-Presse

Ex-conseillère à la sécurité nationale de Barack Obama, Susan Rice, Afro-Américaine de 56 ans, « figure parmi les responsables gouvernementaux les plus chevronnés et expérimentés de notre pays, et a les compétences nécessaires pour mettre à profit le pouvoir du gouvernement fédéral afin de servir les Américains », a écrit dans un communiqué l’équipe de transition de Joe Biden.  

Ancienne ambassadrice des États-Unis aux Nations unies, Susan Rice avait figuré parmi les favoris pour le poste bien plus en vue de secrétaire d’État, finalement attribué à Antony Blinken. Elle avait aussi été pressentie l’été dernier pour devenir colistière de Joe Biden et donc briguer la vice-présidence, qu’occupera finalement Kamala Harris.

Le président élu démocrate a d’autre part nommé Tom Vilsack comme ministre de l’Agriculture, un poste qu’il avait occupé tout au long de la présidence Obama (2008-2016) ; l’élue de la Chambre des représentants Marcia Fudge au ministère du Logement ; Denis McDonough, ex-chef de cabinet de Barack Obama, à la tête du ministère pour les Anciens combattants ; et Katherine Tai, une avocate spécialiste des questions de libre-échange et de la Chine, au poste influent de représentant au Commerce (USTR).  

En cas de confirmation par le Sénat, cette dernière « sera la première Américaine d’origine asiatique et la première femme de couleur à servir à ce poste », précise l’équipe Biden.

L’une des grandes voix du « Congressional Black Caucus », le groupe parlementaire rassemblant des élus afro-américains, Marcia Fudge elle « sera la première femme en plus de 40 ans et la seconde femme noire de l’histoire » à la tête du ministère du Logement.  

Insistant sur leurs « compétences », Joe Biden, 78 ans, a déclaré, dans ce communiqué, que ce groupe « apportera le plus haut niveau d’expérience, de compassion et d’intégrité pour résoudre les problème et étendre les perspectives possibles pour les Américains face aux rudes défis » actuels.