(New York) Les écoles primaires publiques de New York rouvriront le 7 décembre, de même que les établissements scolaires pour les enfants ayant des difficultés d’apprentissage, malgré une nouvelle flambée des cas de COVID-19, a annoncé dimanche le maire de la ville, Bill de Blasio.  

Agence France-Presse

De nombreux parents ayant des difficultés à concilier leur emploi et la scolarité de leurs jeunes enfants pendant la pandémie, la municipalité a renoncé à exiger la fermeture des écoles primaires tant que le taux de positivité des tests à la COVID-19 ne resterait pas sous les 3 % pendant une semaine.

Le pourcentage de tests positifs à New York est actuellement de 3,1 %.

La réouverture des écoles est possible « parce que nous avons de nombreuses preuves que les écoles sont très sûres », a déclaré M. de Blasio au cours d’une conférence de presse.

Les élèves seront testés toutes les semaines, a ajouté le maire démocrate, précisant que l’enseignement en personne cinq jours par semaine était préférable pour les écoles suffisamment spacieuses pour permettre la distanciation physique.

Jusqu’ici, l’enseignement en personne n’avait été autorisé que deux ou trois jours par semaine.

« Nous voulons que nos enfants aillent en classe le plus possible », a poursuivi le maire démocrate de New York. « C’est aussi ce que veulent nos familles ».

Les établissements publics du secondaire resteront fermés, à part ceux destinés aux enfants ayant des difficultés d’apprentissage.

« C’est la voie à emprunter et la meilleure décision », a commenté le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo lors d’une conférence de presse.  

« Cela perturbe moins les élèves, moins la famille, les élèves peuvent suivre les cours et les écoles sont plus sûres que le voisinage », a-t-il ajouté.  

Alors que la plupart des écoles privées sont restées ouvertes, M. de Blasio avait décidé de fermer les écoles publiques de New York à partir du 19 novembre, citant un taux de positivité à la COVID-19 de 3 %.  

Cette mesure avait immédiatement suscité la controverse, avec une pétition demandant le maintien de leur ouverture et des manifestations devant la mairie.

Quelque 1,1 million d’élèves sont scolarisés dans les écoles publiques new-yorkaises, plus gros district scolaire du pays.  

Mais moins du tiers d’entre eux – environ 300 000 – ont repris l’école en présentiel en septembre, beaucoup de parents choisissant l’option 100 % en ligne par peur du virus.