(Washington) Les États-Unis ont autorisé en urgence mardi la mise sur le marché d’un test rapide à usage individuel pour détecter la COVID-19 et qui fournit le résultat en 30 minutes, dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

Agence France-Presse

L’Agence américaine des médicaments (FDA) a donné son feu vert à ce test qui peut être utilisé par voie nasale par des individus âgés d’au moins 14 ans, en cas de suspicion de contamination au coronavirus.

Le test, produit par l’entreprise Lucira Health, et qui est disponible sur prescription d’un médecin, fournit le résultat dans les 30 minutes. Selon le site de Lucira Health, il coûte moins de 50 dollars.

« La FDA a autorisé le premier test #COVID19 qui est administré par l’individu lui-même et donne les résultats à domicile. C’est une avancée importante qui souligne notre engagement dans l’élargissement de l’accès aux tests », a déclaré le chef de la FDA, Stephen Hahn.

Une autorisation en urgence est une autorisation temporaire ou sous conditions, accordée par la FDA pour répondre à une situation d’urgence telle que la pandémie. Elle peut être révoquée ou modifiée si de nouvelles données sur l’efficacité ou l’innocuité apparaissent plus tard.

La FDA a déjà approuvé fin avril et début mai, l’utilisation de tests à effectuer à domicile mais contrairement au kit de Lucira Health, leurs résultats doivent être donnés par des laboratoires autorisés.

Mardi, les États-Unis enregistraient un total de 11 340 563 cas de COVID-19 pour 248 429 décès, selon l’université Johns Hopkins qui fait référence. Les deux bilans sont les plus lourds au niveau mondial.