Si les habitants du reste du monde pouvaient voter lors de la prochaine élection présidentielle américaine, ils seraient plus nombreux à opter pour Joe Biden au lieu de Donald Trump, selon un sondage Ipsos mené auprès de 18 500 personnes dans 24 pays, dont le Canada, dévoilé vendredi matin.

Léa Carrier Léa Carrier
La Presse

Quelque 48 % des répondants voteraient pour le candidat démocrate Joe Biden, contre 17 % pour le président sortant Donald Trump. Par ailleurs, 39 % pensent que Joe Biden remportera l’élection, tandis que 27 % croient que Donald Trump sera réélu.

Joe Biden est en tête avec 50 % ou plus des appuis dans six pays (Canada, Suède, Belgique, Mexique, Allemagne et Pays-Bas) et avec 30 à 49 % des appuis dans 10 autres pays. Au Mexique, seulement 7 % des habitants appuient le président sortant.

Il n’y a qu’en Russie et en Pologne que le soutien envers Donald Trump est égal ou supérieur à celui de Joe Biden. L’Inde dénombre le plus gros taux d’appui au président républicain avec 34 %.

Un sondage Ipsos similaire conduit avant l’élection présidentielle de 2016 a également révélé que les personnes sondées à l’extérieur des États-Unis ont généralement préféré la candidate démocrate Hillary Clinton (58 %) à Donald Trump (12 %).

Menaces à l’intégrité de l’élection

Parmi les possibles menaces à l’intégrité de la prochaine élection présidentielle américaine, la diffusion des fausses nouvelles est la plus souvent mentionnée par les citoyens à l’extérieur des États-Unis (35 %). Il s’agit aussi du risque le plus largement perçu par la population américaine (28 %).

La fraude électorale, les efforts pour empêcher les gens de voter et les efforts visant à mal enregistrer, abuser ou détruire des votes valables sont les autres menaces les plus souvent évoquées par les répondants.

En revanche, un tiers ou plus des habitants aux Pays-Bas, en Allemagne, en Australie, au Japon, au Canada, en Belgique et en France ne pensent pas que l’un de ces risques pourrait sérieusement affecter les résultats de la prochaine grande élection dans leur pays.

La moyenne des sondages nationaux aux États-Unis donne une avance de près de 10 points de pourcentage à Joe Biden contre son rival Donald Trump, vendredi matin (52,1 % contre 42,3 %), indique le site Fivethirtyeight.