(Washington) Le président américain Donald Trump a affirmé jeudi soir qu’il condamnait « tous les suprémacistes blancs » après la polémique née de ses propos ambigus lors de son débat face à son adversaire démocrate Joe Biden.

Agence France-Presse

« Je l’ai dit plusieurs fois, laissez-moi être clair une nouvelle fois », a déclaré M. Trump sur Fox News.  

« Je condamne le Ku Klux Klan, je condamne tous les suprémacistes blancs, je condamne les Proud Boys », a-t-il ajouté, en évoquant ce groupuscule nationaliste qu’il avait appelé lors de son débat face au candidat démocrate Joe Biden à se « tenir prêt ».

Appelé mardi soir par le journaliste Chris Wallace à condamner explicitement les suprémacistes blancs, le locataire de la Maison-Blanche avait esquivé.

Il avait ensuite appelé les Proud Boys à « reculer et à se tenir prêts ».

Visiblement ravi de la formulation présidentielle, le groupe paramilitaire avait immédiatement adopté le slogan, postant sur les réseaux sociaux un logo avec la mention « Stand Back, Stand By ».