(Washington) Un ancien agent des « bérets verts », unité des forces spéciales américaines, a été arrêté vendredi et inculpé d’espionnage pour le compte de la Russie, a fait savoir le ministère de la Justice.

Agence France-Presse

Selon la justice américaine, Peter Rafael Dzibinski Debbins, né aux États-Unis d’une mère russe, a été approché par Moscou en 1996, avant même qu’il ne rejoigne l’armée.

Lors d’un séjour universitaire à Tcheliabinsk, il a rencontré des agents à qui il a assuré être un « fils de la Russie » et être politiquement prorusse.  

L’année suivante, M. Debbins — qui se faisait appeler Ikar Lesnikov par ses contacts russes — a épousé sa petite amie russe, dont le père était un officier militaire, et rejoint l’armée américaine.

Quelques années plus tard, il a fait part à la Russie de son souhait de quitter l’armée, mais a été encouragé à la place à rejoindre les forces spéciales.  

Le dernier contact avec la Russie mentionné dans l’acte d’inculpation remonte à 2011, où M. Debbins indique qu’il va déménager à Washington.  

Selon son profil LinkedIn, il a alors commencé à travailler pour l’Institute of World Politics, spécialisé dans la sécurité nationale et le renseignement.  

L’ex-militaire de 45 ans, arrêté en Virginie, est accusé d’avoir « fourni des informations sur la défense américaine à un gouvernement étranger » et risque la prison à vie.  

« Les faits mentionnés dans cette affaire sont une trahison choquante, par un ancien officier de l’armée, de ses anciens compagnons d’armes et de son pays », a dénoncé dans un communiqué Alan Kohler, un responsable du FBI.