(Washington) Les États-Unis ont enregistré 63 262 nouvelles infections au coronavirus au cours des dernières 24 heures, selon le comptage mardi à 20 h 30 (0 h 30 GMT mercredi) de l’université Johns Hopkins.  

Agence France-Presse

Le nombre total de cas recensés dans le pays depuis le début de la pandémie dépasse désormais 3,42 millions, d’après l’université basée à Baltimore, dont les bilans font référence.  

La COVID-19 a par ailleurs fait aux États-Unis 850 nouvelles victimes en 24 heures, portant le bilan total à 136 432 décès.  

La première puissance mondiale connaît depuis quelques semaines une flambée des infections dans le Sud et l’Ouest du pays, de loin le plus touché au monde en valeur absolue.

La Floride, qui a été l’un des premiers États américains à sortir de son confinement, a ainsi enregistré mardi un record du nombre de décès liés au coronavirus sur une journée, avec 132 morts tandis que plus de 9000 nouveaux cas de COVID-19 y ont été détectés au cours des dernières 24 heures.  

Face à cette tendance, certains États ont fait marche arrière sur l’ouverture de leurs commerces et services, comme la Californie, et nombre d’entre eux ont rendu le port du masque obligatoire dans les lieux publics.   

Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont d’ailleurs rendu publics les résultats d’une étude allant dans le sens d’un usage très large du masque de protection chez les Américains pour endiguer l’épidémie.  

La biotech américaine Moderna a de son côté annoncé qu’elle entrerait le 27 juillet dans la phase finale de ses essais cliniques pour un vaccin contre la COVID-19, après la publication de résultats préliminaires prometteurs.