(Washington) Les États-Unis ont enregistré 63 643 cas de coronavirus supplémentaires sur les dernières 24 heures, selon les données vendredi soir à 20 h 30 locales de l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

Agence France-Presse

La veille, le pays avait enregistré un nouveau record du nombre d’infections à la COVID-19 avec plus de 65 500 cas supplémentaires en une journée.  

Depuis le début de la pandémie, plus de 3,18 millions de cas de coronavirus ont été détectés sur le territoire américain mais le nombre de personnes ayant contracté la maladie est probablement bien supérieur, en raison des difficultés d’accès aux tests qui existaient dans le pays en mars et avril.

Quelque 774 personnes sont mortes de la COVID-19 aux États-Unis lors des dernières 24 heures, et l’épidémie a fait 133 969 victimes au total dans le pays, qui est de loin le plus endeuillé au monde.  

Les experts craignent que la courbe des décès ne suive rapidement la même trajectoire que celle des nouvelles infections. Ces derniers jours, le Texas et la Floride ont rapporté chacun leur nombre record de décès depuis le début de la pandémie.

Le plus haut expert en maladies infectieuses du gouvernement américain, Anthony Fauci, tire la sonnette d’alarme depuis plusieurs jours dans des interviews. Certaines parties du pays, comme New York, « ont pris le contrôle des choses », a-t-il affirmé jeudi au site FiveThirtyEight.  

« Mais en tant que pays, quand nous nous comparons à d’autres pays, je ne crois pas qu’on puisse dire que nous nous en sortions bien. Ce n’est tout simplement pas le cas », a-t-il martelé.

Donald Trump, qui continue à minimiser la flambée des nouveaux cas de COVID-19 dans le pays, s’est rendu vendredi à Miami, en Floride, l’un des gros foyers actuels de l’épidémie de COVID-19, mais le coronavirus n’était pas à l’ordre du jour de ses déplacements, centrés notamment sur le commandement militaire pour l’Amérique du Sud.