(Washington) Le président américain Donald Trump retrouvera la semaine prochaine les estrades de campagne dans le New Hampshire, cette fois-ci en plein air après le fiasco du rassemblement de Tulsa sur fond d’épidémie de COVID-19.

Agence France-Presse

Le rassemblement « Make America Great Again » aura lieu le 11 juillet à Portsmouth, a annoncé dimanche sa campagne.

« Tous les participants se verront remettre un masque qu’ils seront fortement encouragés à porter », précise-t-elle.

Le milliardaire républicain, qui briguera le 3 novembre un second mandat de quatre ans, avait effectué son grand retour en campagne le 20 juin à Tulsa dans l’Oklahoma.

Mais les nombreuses rangées de sièges vides n’avaient pas contribué à donner l’image d’un candidat ayant su trouver un deuxième souffle.  

PHOTO NICHOLAS KAMM, AFP

Donald Trump avait effectué son grand retour en campagne le 20 juin à Tulsa dans l’Oklahoma, mais le nombre de personnes présentes était bien moindre que prévu.

Et l’image de son retour à la Maison-Blanche au milieu de la nuit, l’air abattu, cravate défaite, était rapidement devenue le symbole d’un retour raté.

Tous les sondages au niveau national pointent, depuis plusieurs semaines dans la même direction : Donald Trump accuse un retard marqué face à son rival démocrate Joe Biden.

PHOTO PATRICK SEMANSKY, AP

Donald Trump à son retour à la Maison-Blanche, après le rassemblement à Tulsa

Si tous les observateurs appellent à la prudence, soulignant en particulier qu’il reste quatre mois de campagne, ils relèvent cependant que l’avance de Joe Biden sur Donald Trump est nettement plus marquée que celle dont disposait Hillary Clinton à la même époque il y a quatre ans.