(Washington) Le président Donald Trump s’est dit mardi « de plus en plus en colère » contre la Chine en voyant le lourd bilan de la pandémie de COVID-19 dans le monde et aux États-Unis en particulier.

Agence France-Presse

« Quand je regarde la pandémie répandre son horrible visage à travers le monde, y compris les dégâts qui ont été faits aux États-Unis, je deviens de plus en plus en colère contre la Chine », a tweeté le président américain.

Les tensions déjà fortes entre les États-Unis et la Chine sur fond de guerre commerciale se sont encore intensifiées avec la propagation mondiale du nouveau coronavirus, dont Donald Trump a imputé la responsabilité à Pékin.

Le gouvernement de Donald Trump estime que la Chine a dissimulé l’ampleur et la gravité initiale de l’épidémie, ce qui a selon eux permis au virus de se propager plus facilement et de tuer plus de 500 000 personnes à travers le monde.

Et si l’Europe semble avoir réussi à maîtriser la propagation du virus, les responsables sanitaires américains ont reconnu mardi ne pas contrôler « totalement » la pandémie et redouter une explosion du nombre de cas dans les semaines à venir.

29 des 55 États et territoires américains voient aujourd’hui la courbe des nouveaux cas monter, selon les autorités sanitaires américaines. Les hospitalisations dues au coronavirus augmentent dans 12 États.