(New York) Un soldat américain de 22 ans a été inculpé à New York pour avoir aidé un groupuscule néonazi à préparer une attaque contre sa propre unité en Turquie qui visait à causer des « pertes massives ».

Agence France-Presse

Les préparatifs remontent au mois de mai dernier, mais l’attaque n’a finalement pas été déclenchée.

Originaire du Kentucky et militaire depuis juin 2019 seulement, Ethan Melzer était stationné à Vicenza, en Italie, avec son unité, qui devait être déployée en Turquie, selon l’acte d’inculpation versé lundi au dossier.

Sympathisant du mouvement néonazi britannique Order of Nine Angles (O9A), Ethan Melzer a transmis des informations précises, par le biais d’un forum de discussion en ligne de l’O9A, quant au futur lieu de stationnement de son unité en Turquie.

Le soldat a aussi détaillé les moyens matériels dont disposait l’unité et exposé des points de fragilité dans le dispositif de protection du site.

Interrogé fin mai par l’armée américaine et le FBI, Ethan Melzer a indiqué qu’il s’agissait de « faciliter une attaque de l’unité qui aurait causé des pertes massives », selon l’acte d’inculpation.

Actuellement en détention, le jeune homme a été inculpé d’association de malfaiteurs en vue de tuer des soldats américains et de soutien à un groupe terroriste par la procureure fédérale de Manhattan, Audrey Strauss.  

Les chefs d’inculpation doivent lui être formellement signifiés par un juge à une date encore non précisée.

L’O9A est un groupuscule néonazi et sataniste dont l’influence s’est étendue bien au-delà du Royaume-Uni, notamment aux États-Unis, où il a des sympathisants.

Antisémite, il prône des actes d’extrême violence et a déjà ouvertement déclaré son soutien à Oussama ben Laden ainsi qu’à l’idéologie djihadiste.

Lors des échanges sur le forum d’O9A, le soldat et son contact ont d’ailleurs évoqué une opération d’inspiration djihadiste.