(Washington) Durant sept jours d’affilée, les États-Unis ont déploré moins de mille morts quotidiens du coronavirus, selon les données de l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

Agence France-Presse

Les États-Unis ont recensé 840 morts au cours des dernières 24 heures, selon le comptage de l’université Johns Hopkins mercredi soir.  

Ils restent le pays le plus endeuillé au monde par la pandémie, avec plus de 117 000 morts du virus et plus de 2,1 millions de cas diagnostiqués sur le territoire.

Malgré ces bilans journaliers encourageants, la première vague de contaminations n’en finit pas de durer, avec un nombre de nouveaux cas recensés qui se situe toujours autour de 20 000 chaque jour.  

L’épidémie américaine s’est déplacée de New York et du nord-est du pays vers une large bande recouvrant le sud et l’ouest.  

Plus d’une douzaine d’États enregistrent leur plus grand nombre de nouveaux cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie.

C’est le cas de l’Oklahoma, où Donald Trump, refusant tout alarmisme, entend tenir un grand rassemblement électoral de plusieurs dizaines de milliers de personnes en fin de semaine.