La mort de Rayshard Brooks, un autre Afro-Américain abattu par un policier blanc, à Atlanta dans la soirée de vendredi à samedi, suscite une nouvelle vague d’indignation aux États-Unis, alors que les mobilisations contre le racisme se poursuivent à travers le monde.

Isabelle Ducas Isabelle Ducas
La Presse

Dimanche, dans la capitale de l’État de la Géorgie, quelques dizaines de manifestants se sont réunis pacifiquement à l’endroit où l’homme de 27 ans a été mortellement blessé par un policier, dans le stationnement d’un restaurant de la chaîne Wendy’s, rapporte le quotidien local The Atlanta Journal-Constitution.

La veille, les protestataires étaient beaucoup moins calmes : certains d’entre eux ont incendié le restaurant, tandis que des centaines d’autres ont bloqué une autoroute qui traverse la ville. La télévision locale a montré le restaurant Wendy’s en flammes pendant 45 minutes avant l’arrivée des pompiers, sous la protection de la police.

La police a effectué des dizaines d’arrestations, selon le réseau CNN.

« Rayshard Brooks tentait de prendre la fuite ! Pourquoi les policiers ont-ils utilisé une arme meurtrière ? », se demandait Bo Rodney, un résidant du quartier d’Atlanta où le drame est survenu, selon des propos rapportés par The Atlanta Journal-Constitution.

Nous éprouvons tellement d’anxiété et de colère à cause de ce que les Blancs nous font subir quotidiennement. Ça aurait pu être moi.

Bo Rodney, résidant d’Atlanta

Dimanche, le bureau du coroner du comté de Fulton a déclaré que Rayshard Brooks, 27 ans, était mort par homicide, à la suite « blessures par balles au dos ».

Les manifestants réunis dimanche ont déposé des fleurs et rendu hommage à Brooks, père de quatre enfants.

PHOTO THE NEW YORK TIMES

Rayshard Brooks

Mais samedi, certains ont justifié l’incendie du restaurant Wendy’s en déplorant que l’établissement ait quand même ouvert ses portes malgré le drame qui s’y était déroulé la veille.

« Je compatis avec les gens qui ont perdu leur travail ici, mais nous avons fait brûler ce Wendy’s à cause de ce qui s’y est passé. Nous devons nous assurer que justice sera rendue pour la personne qui est morte à cet endroit », a déclaré le manifestant Joseth Jett au réseau CNN.

Les autorités ont annoncé une récompense de 10 000 $ pour les informations qui permettraient d’identifier les responsables de l’incendie du restaurant Wendy’s.

Nouvelles images

Ce décès survient alors que des manifestations contre les violences policières et le racisme se poursuivent aux États-Unis et ailleurs, à la suite de la mort, à la fin de mai, de George Floyd, un Afro-Américain qui a péri asphyxié par un policier blanc à Minneapolis.

Selon un rapport officiel, Rayshard Brooks s’est endormi dans sa voiture, dans l’allée du service au volant d’un restaurant Wendy’s. Des employés de l’établissement ont appelé la police parce que son véhicule bloquait les clients.

L’homme était en état d’ébriété et a résisté lorsque deux policiers blancs ont voulu l’arrêter, affirme le Bureau d’enquête de la Géorgie (GBI).

Rendues publiques dimanche, les images des caméras corporelles des deux policiers et des tableaux de bord de leur voiture de patrouille montrent que l’interrogatoire de Rayshard Brooks a duré plus de 40 minutes. Les discussions étaient pacifiques, mais l’altercation physique a éclaté lorsque les policiers ont tenté de le menotter. Les images montrent une lutte entre les agents et le suspect, qui réussit à s’emparer du pistolet Taser de l’un des policiers et prend la fuite.

Le GBI affirme que M.  Brooks « s’est retourné et a pointé le Taser vers l’agent qui a utilisé son arme ». Les images montrent que le suspect a ensuite le dos tourné au policier quand il est blessé par balles.

Transporté dans un hôpital et opéré, il est mort peu après, précisent les enquêteurs.

La mairesse Keisha Lance Bottoms, dont le nom a été avancé comme celui d’une possible colistière du démocrate Joe Biden pour l’élection présidentielle de novembre, a annoncé la démission « immédiate » d’Erika Shields, qui dirigeait la police d’Atlanta depuis plus de 20 ans.

Le policier qui a tiré, Garrett Rolfe, a été renvoyé de la police d’Atlanta et le second agent impliqué a été affecté à des tâches administratives.

PHOTO ASSOCIATED PRESS

L'agent Garrett Rolfe

Un avocat agissant au nom de la famille de la victime, Chris Stewart, a condamné cet usage disproportionné de la force.

« En Géorgie, un Taser n’est pas une arme mortelle. […] Il y avait d’autres options que de lui tirer dans le dos », a-t-il déclaré à des journalistes.

Rayshard Brooks avait célébré le jour même le huitième anniversaire de sa fille, selon l’avocat.

L’ex-élue afro-américaine de Géorgie Stacey Abrams, autre colistière potentielle de Joe Biden, a estimé dimanche que la colère des manifestants était « légitime ».

« Un homme a été tué parce qu’il dormait dans une allée et nous savons que ce n’est pas un incident isolé », a-t-elle expliqué.

C’est le 48e cas de fusillade impliquant un policier sur lequel le GBI enquête depuis le début de l’année, selon The Atlanta Journal-Constitution. Quinze de ces fusillades ont été mortelles.

— Avec AFP, CNN, The Atlanta Journal-Constitution, The New York Times