(Washington) Les États-Unis ont franchi vendredi la barre des 700 000 cas recensés de coronavirus, selon le comptage en temps réel de l’université Johns Hopkins qui fait référence.  

Agence France-Presse

Le pays, qui est depuis fin mars le plus touché par l’épidémie dans le monde, compte désormais 700 282 cas de contaminations à la COVID-19 et 36 773 morts, d’après l’université Johns Hopkins.  

Selon cette source, consultée à 20 h 30, le pays a connu 3856 décès supplémentaires en 24 h, mais ce chiffre inclut des cas de morts « probablement liées » à la COVID-19, mais qui n’avaient pas été initialement comptabilisées comme tel.  

Cette semaine, la ville de New York a ainsi annoncé qu’elle allait ajouter 3778 morts « probables » de la COVID-19 à son bilan.

Selon le bilan à 16 h des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), une agence gouvernementale, le pays comptait 33 049 morts, dont 4226 probables.

Un chiffre légèrement inférieur à celui donné par l’université Johns Hopkins.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé au monde, devant l’Italie (avec 22 745 morts), l’Espagne (19 478) et la France (18 681).

Le président Donald Trump, qui a fait part de son envie de retrouver rapidement le chemin de la campagne pour la présidentielle américaine de novembre, avait estimé jeudi que le pays avait probablement « passé le pic » des nouveaux cas recensés de coronavirus.