(Washington) Enchaînant les victoires, Joe Biden a remporté, selon les estimations des médias américains mercredi, la primaire démocrate de l’État du Maine, 10e État du Super mardi ayant placé l’ancien vice-président en tête.  

Agence France-Presse

La course était très serrée dans cet État du nord-est des États-Unis entre Joe Biden et son rival Bernie Sanders, ce qui a retardé l’annonce des résultats.  

Le Maine attribue un petit nombre de délégués (24) qui seront répartis entre les candidats proportionnellement aux suffrages recueillis par ceux ayant dépassé la barre des 15 %. Une majorité de 1991 délégués est nécessaire pour être désigné candidat démocrate à la présidentielle lors de la convention du parti, qui aura lieu en juillet.  

PHOTOS MARK FELIX ET MARK RALSTON, AFP

Avec le désistement de Mike Bloomberg et --peut-être-- celle d’Elizabeth Warren, la bataille finale pour l’investiture démocrate se fera entre Joe Biden et Bernie Sanders.

Au total, 14 États ont voté mardi lors de cette « super » journée électorale, décisive pour la désignation de l’adversaire démocrate de Donald Trump en novembre.  

Le modéré Joe Biden en est clairement ressorti gagnant, détrônant Bernie Sanders, « socialiste » autoproclamé, de son statut de favori. Il lui a notamment raflé la première place dans le Texas, État très pourvu en délégués (228).  

Bernie Sanders est lui arrivé en tête dans son fief du Vermont, ainsi que dans le Colorado et l’Utah.  

Mais les résultats définitifs sont encore attendus en Californie, l’État du Super mardi attribuant de loin le plus de délégués (415), et où Bernie Sanders est donné vainqueur avec près de 9 points d’avance sur M. Biden après dépouillement de 87 % des bureaux de vote.