(Washington) Fini la discrétion des bureaux et les secrets d’alcôve à la Maison-Blanche? C’est en tout cas ce que promet le candidat à la primaire démocrate pour la présidentielle de 2020 Michael Bloomberg.

Agence France-Presse

«Moi président, je transformerai l’East Room (la plus grande pièce de la Maison-Blanche) en open space, où je serai assis au milieu de notre équipe», a tweeté lundi l’homme d’affaires, qui compte parmi les plus riches du monde.

«J’utiliserai le bureau Ovale pour des fonctions officielles - jamais pour tweeter - mais je me trouverai le reste du temps là où un dirigeant doit être : avec son équipe», a-t-il ajouté.

L’ancien maire de New York renvoie dans son tweet vers un article de Politico sur le déménagement de son QG de campagne dans un gratte-ciel de Times Square.  

On y apprend que le patron de l’agence de presse Bloomberg, rentré tardivement dans la course à la Maison-Blanche, entend mener ses troupes au sein d’un «open space» qui se situera juste au-dessus des six premiers étages appartenant à Jared Kushner, gendre et conseiller d’un autre milliardaire, Donald Trump.