(Halifax) Un ancien président de l’Ukraine a confirmé dimanche avoir rencontré l’avocat personnel du président Donald, Rudy Giuliani, vers la fin de 2017.

La Presse canadienne

De passage au Forum sur la sécurité qui se déroule à Halifax, Petro Poroshenko a souligné que Giuliani et lui n’avaient discuté que de l’appui des États-Unis à l’ancienne république soviétique sans que le premier n’exige quoi que ce soit en échange.

M. Poroshenko soutient avoir demandé à l’avocat une augmentation du soutien américain pour des réformes militaires et financières ainsi que pour la cybersécurité.

Le compte rendu de l’ancien président ukrainien était très attendu en raison des liens étroits entre la scène politique du pays et le processus de destitution contre Donald Trump aux États-Unis.

Ce processus s’est amorcé après qu’un lanceur d’alerte eut affirmé que M. Trump avait menacé le 25 juillet dernier, au cours d’un entretien téléphonique, l’actuel président ukrainien Volodymyr Zelensky de retirer l’aide militaire à son pays si aucune enquête n’était entreprise contre l’ancien vice-président et actuel candidat à l’investiture démocrate Joe Biden.

Le lanceur d’alerte et d’autres politiciens américains ont accusé M. Trump d’avoir outrepassé ses pouvoirs en demandant illégalement à un pays étranger d’intervenir dans les élections américaines de 2020.

M. Poroshenko a relaté que M. Giuliani avait promis d’accroître la coopération américaine avec l’Ukraine, mais il a maintenu que l’envoyé de M. Trump n’avait jamais mentionné le nom de Joe Biden.