(Washington) Un Américain de 64 ans a été exécuté mercredi soir au Texas seize ans après le meurtre de deux femmes âgées, poignardées à leur domicile.

Agence France-Presse

Billy Crutsinger, a été déclaré mort à 18 h 40 locales après avoir reçu une injection létale au pénitencier de Huntsville, selon les autorités de cet État conservateur du Sud.

AP

Billy Crutsinger

En 2003, il a été condamné à la peine capitale pour avoir tué une mère et sa fille, âgées de 89 et 71 ans, qui vivaient ensemble à Fort Worth, dans la banlieue de Dallas.

Recruté pour effectuer des travaux à leur domicile, il a été accusé de les avoir poignardées pour dérober la voiture et la carte bleue de la plus jeune.

Les enquêteurs l’avaient rapidement retrouvé car il utilisait cette carte pour consommer de l’alcool dans un bar de Galveston, à 480 kilomètres des lieux du crime.  

Il avait rapidement avoué et accepté un prélèvement ADN.

Lors de son procès, ses avocats avaient soutenu qu’il souffrait d’un problème d’alcool depuis le décès de ses trois enfants et d’autres membres de sa famille et qu’il devenait violent sous l’emprise de la boisson.

Depuis, il a introduit en vain plusieurs recours pour tenter de faire annuler sa condamnation.

Ses défenseurs ont introduit la semaine dernière un ultime recours devant la Cour suprême lui demandant de suspendre l’exécution en raison de l’incompétence présumée de son premier avocat.

Le recours a été rejeté.

Billy Crutsinger est le 14e condamné à mort exécuté aux États-Unis depuis le 1er janvier, et le 5e au Texas.