(Washington) Des élus démocrates ont dénoncé mercredi la responsabilité du président américain Donald Trump dans la noyade d’un père et de sa petite fille qui tentaient de traverser la frontière à la nage, un drame de l’immigration qui a provoqué un choc.

Agence France-Presse

Donald Trump « est responsable de ces morts », a accusé sur Twitter Beto O’Rourke, ancien élu du Texas et candidat à l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2020.

En « empêchant » les migrants de déposer des demandes d’asile aux postes-frontière, le gouvernement « force les familles à traverser entre ces postes, entraînant plus de souffrances et de morts », a-t-il ajouté.

Les dépouilles d’Oscar Martinez Ramirez, un Salvadorien de 25 ans, et de sa fille de deux ans ont été retrouvées lundi sur la rive mexicaine du Rio Grande, près de Matamoros.  

Les photographies des deux cadavres flottant sur le ventre ont choqué l’opinion publique au Salvador et au Mexique.

Le président américain Donald Trump a fait part mercredi de son « horreur » après la publication de la photo.

« Cela me fait horreur », a-t-il dit à propos de ce nouveau drame de l’immigration, rendant responsable l’opposition démocrate qui veut, selon lui, « des frontières ouvertes et cela veut dire des gens qui se noient ».

La sénatrice de Californie Kamala Harris, autre candidate démocrate pour 2020, a dénoncé la politique migratoire « inhumaine » du milliardaire républicain, la qualifiant de « tache sur notre conscience morale ».

Pour la parlementaire progressiste Rashida Tlaib, « cette administration monstrueuse et sans cœur doit rendre des comptes ».

Son collègue du Texas Joaquin Castro a estimé dans le New York Times que la photo était la « version » américaine de celle montrant le corps d’Aylan Kurdi, un petit Syrien de 3 ans retrouvé échoué sur une plage de Turquie et devenu le symbole tragique de la crise migratoire de 2015.

Le cliché avait provoqué une onde de choc en Europe et poussé les gouvernements de l’Union européenne à ouvrir pour un temps leurs frontières aux réfugiés syriens.

La photo du père et de sa fille morts dans le Rio Grande « est horrible », a réagi sur CNN l’élue du New Jersey Mikie Sherrill, estimant que tous les parents « ayant tenté de tout faire » pour leurs enfants devaient avoir « le cœur brisé ».

La parlementaire démocrate a voté la veille en faveur d’une aide humanitaire d’urgence de 4,5 milliards de dollars pour faire face aux arrestations records de clandestins à la frontière.

« Nous pouvons faire quelque chose si le président arrête son jeu politique » en rendant les démocrates responsables de la crise migratoire, a assuré le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer.