Bernie Sanders a annoncé mardi avoir récolté plus de 18 millions de dollars depuis qu'il s'est lancé dans la course à la Maison-Blanche, un montant important qui conforte sa place en tête de peloton parmi les prétendants déclarés à l'investiture démocrate.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous construisons une coalition inédite, non seulement pour vaincre Trump, mais aussi pour transformer le pays afin qu'il fonctionne pour tous», a réagi sur Twitter le sénateur indépendant, figure de l'aile très progressiste de la gauche américaine.  

Depuis l'annonce de sa candidature, le 19 février, la campagne de Bernie Sanders a levé 18,2 millions de dollars auprès de 525 000 individus, qui ont donné en moyenne 20 dollars, signe d'un soutien émanant surtout de petits donateurs.  

La majorité a moins de 39 ans, un atout «énorme» pour le sénateur de 77 ans, a souligné son directeur de campagne, Faiz Shakir, lors d'une conférence téléphonique.  

À ce montant s'ajoutent les fonds que Bernie Sanders avait déjà engrangé avant son annonce. Au total, son équipe termine le premier trimestre avec 28 millions de dollars à la banque.  

«La campagne de Bernie est solide et se renforce chaque jour», a martelé M. Shakir.  

Bernie Sanders domine de loin les sondages parmi les 16 candidats déclarés qui espèrent remporter la primaire démocrate et battre le républicain Donald Trump à la présidentielle de novembre 2020.  

Candidat malheureux à la primaire démocrate en 2016, le socialiste Bernie Sanders n'en avait pas moins créé la surprise face à Hillary Clinton, mettant en péril pendant de longs mois l'investiture de sa rivale grâce à l'enthousiasme fervent de nombreux jeunes supporteurs.

Deuxième dans la moyenne des sondages RealClearPolitics parmi les candidats déclarés, la sénatrice démocrate Kamala Harris a elle annoncé avoir récolté 12 millions de dollars, auprès de 218 000 individus, depuis le lancement de sa campagne, le 21 janvier.  

«Une vraie campagne de terrain, par le peuple et pour le peuple», a-t-elle salué sur Twitter.  

Lundi, le maire démocrate de South Bend, Pete Buttigieg, avait annoncé avoir levé 7 millions de dollars depuis le lancement d'un comité exploratoire pour la présidentielle le 23 janvier, une performance très remarquée pour ce candidat encore inconnu du grand public il y a quelques semaines.

Les candidats ont jusqu'au 15 avril pour soumettre leurs comptes du premier trimestre 2019 à la commission électorale fédérale.