C'est la deuxième fois de l'année qu'il reçoit des athlètes universitaires et Donald Trump n'a pas changé le menu lundi : fast-food pour tout le monde à la Maison-Blanche.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le président des États-Unis a reçu les joueurs de football de l'université de North Dakota, récents champions de la NCAA.

«On aurait pu avoir des chefs cuisiniers», a expliqué M. Trump aux joueurs et au personnel de l'équipe rassemblés dans un des salons de la Maison-Blanche, devant des hamburgers de McDonald's, des frites et du poulet frit de la chaîne Chick-fil-A.  

Des fast-foods populaires aux États-Unis mais pas connus pour la bonne qualité de leurs produits.

«Mais vous les gars, je vous connais bien», a ajouté Donald Trump. «Servez-vous, on peut manger ici».

En janvier, l'équipe de football des Tigers de Clemson avait été accueillie avec des pizzas et des hamburgers par le 45e président des États-Unis.

Le septuagénaire, 1m90 pour 110 kilos, est connu pour son amour du fast-food malgré les recommandations du médecin de la Maison-Blanche, qui lui a demandé de faire plus attention à son alimentation.

M. Trump a pris deux kilos cette année, faisant passer son indice de masse corporelle à 30, soit le début de la catégorie de l'obésité.