Le témoignage devant des élus du Congrès américain de l'ancien avocat personnel de Donald Trump, Michael Cohen, a été reporté au 28 février « dans l'intérêt de l'enquête », a annoncé mercredi la commission du renseignement de la Chambre des représentants.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'audition à huis clos de M. Cohen, qui pourrait révéler des éléments compromettants pour le président, était prévue vendredi, après avoir déjà été repoussée, l'ex-proche collaborateur de Donald Trump évoquant des « menaces répétées » visant sa famille.

Le président démocrate de la commission du renseignement de la chambre basse du Congrès, Adam Schiff, n'a pas expliqué ce qu'il entendait par « intérêt de l'enquête ».  

Cela pourrait faire référence à l'enquête russe du procureur spécial Robert Mueller, dont un volet porte sur des soupçons de collusion entre l'équipe de campagne de M. Trump et Moscou en 2016. Ou bien aux investigations menées de leur côté par les parlementaires.  

Ancien homme de confiance du milliardaire républicain, Michael Cohen a été condamné en décembre à 3 ans de prison, notamment pour infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales.