Une cinquantaine de jeunes femmes venant de rejoindre les Marines vont suivre pour la première fois aux côtés de leurs collègues masculins l'impitoyable cycle d'entraînement de ce corps d'élite de l'armée américaine.

Mis à jour le 4 janv. 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le 3e bataillon de nouvelles recrues du corps des Marines entamera samedi son cycle d'entraînement avec une section féminine et cinq sections masculines sur la grande base d'entraînement des Marines à Parris Island, en Caroline du Sud, a indiqué le corps des Marines dans un communiqué.

« Cette décision a été prise par la direction du corps des Marines pour renforcer l'efficacité de l'entraînement et c'est une première », précise le document.

Le corps des Marines, le moins féminisé de l'armée américaine, n'avait encore jamais pratiqué l'entraînement mixte, choisissant plutôt des entraînements séparés, avec des sergentes instructrices pour les femmes et des sergents instructeurs pour les hommes.

Pour ce qui est présenté comme une expérience, environ 50 femmes commenceront samedi à suivre le même cycle de 12 semaines d'entraînement que leurs collègues masculins, mais elles resteront formées par des sergentes.

« Ce cycle d'entraînement de quelque 300 recrues donnera à l'encadrement une occasion unique d'évaluer les résultats, les succès et les échecs en termes d'entraînement, de logistique et de ressources », conclut le communiqué.

Les femmes représentent 8 % du corps des Marines, mais plus de 16 % des forces armées américaines.