La présidente démocrate à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a déclaré qu'il n'y aurait rien que le président Donald Trump pourrait dire pour la convaincre de financer le mur qu'il a promis à la frontière avec le Mexique.

Mis à jour le 3 janv. 2019
ASSOCIATED PRESS

Mme Pelosi a soutenu que la paralysie partielle du gouvernement à la suite de la demande de financement du mur-frontière par le président Trump n'avait rien à voir avec les démocrates. Dans une entrevue diffusée jeudi à l'émission Today de la chaîne NBC, elle affirme que les démocrates veulent mettre fin au « shutdown de (Donald) Trump », mais ajoute qu'elle n'a aucunement la volonté de financer le mur-frontière souhaité par le président.

Mme Pelosi, démocrate de la Californie, dit que négocier avec M. Trump est difficile, car il « résiste à la science, aux preuves, aux données et à la vérité ».

Mme Pelosi a répondu aux critiques de M. Trump relativement au séjour de la leader démocrate à Hawaii pendant les Fêtes, alors que le président a pour sa part annulé sa visite prévue en Floride en raison de la paralysie partielle du gouvernement. Elle a déclaré : « Le président ne le sait peut-être pas, mais Hawaii fait partie des États-Unis d'Amérique ». Elle a fait valoir qu'elle était disponible sur avis de 24 heures.

M. Trump a déclaré que le gel d'activités gouvernementales durera « le temps qu'il faudra » pour obtenir le financement du mur.

Le président Donald Trump et les responsables du Congrès prévoient d'essayer encore et encore après que leur réunion à la Maison-Blanche n'a pas abouti à la conclusion d'un accord budgétaire.

Le nouveau Congrès avec sa Chambre à majorité démocrate se réunira jeudi. Les républicains qui contrôlent le Sénat hésitent à se rallier au budget des démocrates sans l'accord de M. Trump.