(Washington) Les démocrates ont appelé l’ex-conseiller à la sécurité nationale John Bolton à témoigner la semaine prochaine, dans le cadre de l’enquête du Congrès en vue de destituer de Donald Trump.

Agence France-Presse

Les démocrates de la Chambre des représentants, qu’ils contrôlent, «ont demandé à entendre la semaine prochaine trois personnes qui ont été ou sont encore membres de l’équipe de sécurité nationale» du président républicain, écrit le New York Times.

Le témoignage de John Bolton a été fixé au 7 novembre, selon le Washington Post.

Ce dernier pourrait refuser de témoigner. Les démocrates n’ont pour l’instant délivré qu’une convocation et pas une injonction, selon les médias.  

Les élus démocrates tentent de démontrer que Donald Trump a fait pression sur Kiev pour obtenir de quoi salir l’ancien vice-président démocrate, Joe Biden, jusqu’ici bien placé pour l’affronter lors de l’élection de novembre 2020.

Le nom de John Bolton, qui a été démis de ses fonctions auprès de Donald Trump le mois dernier, avait été cité par l’une de ses anciennes collaboratrices à la Maison-Blanche lorsqu’elle avait été entendue par les élus.