Source ID:0adf81b253b73c8a975287c98937bb12; App Source:StoryBuilder

Un successeur potentiel de John Kelly va quitter la Maison-Blanche

Nick Ayers et John Kelly lors d'une réunion... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Nick Ayers et John Kelly lors d'une réunion à la Maison-Blanche en mai dernier.

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Un haut fonctionnaire de la Maison-Blanche présenté par les médias comme un successeur potentiel de John Kelly au poste de secrétaire général de la présidence a annoncé dimanche qu'il allait quitter l'administration.

Nick Ayers, 36 ans, chef de cabinet du vice-président Mike Pence, a écrit sur Twitter qu'il quitterait la Maison-Blanche à la fin de cette année pour s'engager dans l'équipe de campagne du président Donald Trump en vue de l'élection présidentielle de 2020, lors de laquelle M. Trump briguera un second mandat.

«Je partirai à la fin de l'année mais je travaillerai dans l'équipe #MAGA pour faire avancer notre cause», a tweeté M. Ayers. #MAGA est l'acronyme de Make America Great Again, le principal slogan de campagne de M. Trump.

Nick Ayers a remercié dans son tweet le président, le vice-président et le personnel de la Maison-Blanche. «Merci @realDonaldTrump, @VP et mes formidables collègues pour l'honneur (que j'ai eu) de servir notre Nation et la Maison-Blanche», a-t-il écrit. 

M. Trump a annoncé samedi le prochain départ de son plus proche conseiller, le secrétaire général de la Maison-Blanche John Kelly, 68 ans, dans le cadre d'un processus de renouvellement de son équipe rapprochée en vue de la campagne de 2020. 

«John Kelly partira à la fin de l'année» et le nom de son successeur sera annoncé «dans un jour ou deux», a déclaré M. Trump devant les journalistes. 

Comme remplaçant au poste de secrétaire général, les médias américains avaient évoqué avec insistance le nom de Nick Ayers, un jeune stratège politique républicain au profil radicalement différent de celui de John Kelly. 

Mais selon des sources anonymes citées par le Washington Post, M. Ayers s'est montré «sceptique» devant la possibilité de prendre le poste jusqu'en 2020 en considérant les difficultés rencontrées dans leurs mandats respectifs par John Kelly et par son prédécesseur Reince Priebus. 

Donald Trump a rapidement réagi à l'annonce de Nick Ayers pour se moquer des médias qui avaient annoncé qu'il serait presque certainement le successeur de John Kelly. 

«Je suis en train d'auditionner plusieurs personnes vraiment très bien pour le poste de secrétaire général de la Maison-Blanche», a tweeté M. Trump

«Les Fake News disaient avec certitude que ce serait Nick Ayers, une personne remarquable qui sera toujours avec notre agenda #MAGA. Je prendrai une décision bientôt!», a-t-il écrit.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer