Source ID:27870709400c3964ab900b3cede129f6; App Source:StoryBuilder

Sully a accompagné George H. W. Bush jusqu'au bout

Sully a acquis une renommée mondiale depuis la... (Photo Manuel Balce Ceneta, Associated Press)

Agrandir

Sully a acquis une renommée mondiale depuis la publication sur Twitter d'une photo du chien couché devant le cercueil de M. Bush recouvert d'un drapeau, avec la mention « Mission accomplie ».

Photo Manuel Balce Ceneta, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Washington

On dit souvent que si vous voulez un ami à Washington, il faut adopter un chien.

Le chien d'assistance Sully aura accompagné le président George H. W. Bush dans les derniers mois de sa vie. Le Labrador Retriever blond a rendu hommage à son maître mardi dans la rotonde du Capitole à Washington, aux côtés de personnes en fauteuil roulant bénéficiant de la Loi sur les Américains avec un handicap signée par M. Bush en 1990.

John Miller, président et chef de la direction de l'organisation VetDogs, a expliqué que la famille Bush avait contacté le Centre médical militaire américain Walter Reed après la mort en avril de Barbara Bush, qui a partagé la vie de George H. W. Bush pendant 73 ans.

VetDogs a proposé à M. Bush d'adopter Sully, un chien choisi en partie pour son tempérament calme.

« Après la mort de Mme Bush, une grande partie du travail de Sully a été de tenir compagnie de façon générale, a indiqué M. Miller lors d'un entretien téléphonique. Une des choses qui, à mon avis, était importantes pour le président était [lorsque] Sully reposait la tête sur [ses] genoux. »

Sully est âgé de deux ans. Il a été nommé en mémoire du pilote de ligne retraité Chesley « Sully » Sullenberger III, devenu célèbre pour avoir posé un avion de passagers endommagé sur le fleuve Hudson en 2009, sauvant ainsi tous les passagers.

Sully a acquis une renommée mondiale depuis la publication sur Twitter d'une photo du chien couché devant le cercueil de M. Bush recouvert d'un drapeau, avec la mention « Mission accomplie ».

Le chien est arrivé à Washington avec le cortège funèbre, lundi. Mardi matin, Sully a fait un passage remarqué dans la rotonde du Capitole. Il était tenu en laisse par Valerie Cramer, responsable du programme de chiens de service des VetDogs.

Sully est retourné chez VetDogs à Smithtown, dans l'État de New York, où il est né et a été formé, selon M. Miller. Il suivra ensuite une formation à l'hôpital Walter Reed pour aider les anciens combattants qui reçoivent des soins. Sully travaillera avec deux chiens déjà en service à l'hôpital des anciens combattants, les « sergents » Dillon et Truman.

Les chiens fournis par VetDogs sont offerts gratuitement aux anciens combattants américains qui en font la demande, mais il peut en coûter plus de 50 000 $ US pour les élever, les entraîner et les placer, a indiqué M. Miller.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer