Des vents puissants devraient atteindre la grande île américaine de Hawaï mardi soir et mercredi à l'occasion du passage de l'ouragan Hector au sud de l'archipel du Pacifique, a indiqué le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami.

Mis à jour le 7 août 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Selon le dernier bulletin du NHC mardi à 8h00, Hector était un ouragan de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5.

Ses vents atteignaient 215 km/h, avec des rafales supérieures, mais «un fléchissement est prévu au cours des prochaines 48 heures».

Hector doit passer mercredi à environ 265 km au sud de la grande île de Hawaï, où le NHC a émis un avis de surveillance de tempête tropicale.

«La houle engendrée par Hector doit atteindre les côtes sud-est et est de la grande île, et l'est de (l'île de) Maui, tard aujourd'hui (mardi), devenant probablement importante et dangereuse», a prévenu le centre.

Un autre ouragan, baptisé John, de catégorie 2, se trouvait par ailleurs mardi au large de la côte ouest du Mexique.

Selon le dernier bulletin du NHC à 11H00, John soufflait à 165 km/h et «continue de se renforcer» en direction du nord-ouest.

La Commission nationale de l'eau mexicaine a indiqué pour sa part mardi que des pluies abondantes tombaient déjà sur certains États de l'ouest du pays.

Elle a mis en garde la population et les plaisanciers face aux risques de fortes pluies, de vent violent et de grosses vagues.

Les autorités de la station balnéaire de Los Cabos, sur la péninsule de Basse-Californie, ont fermé les ports et hissé le drapeau rouge sur leurs plages, où des vagues de cinq mètres de haut sont attendues.