Le chef des républicains à la Chambre des représentants, Paul Ryan, a annoncé qu'il soumettrait au vote le 21 juin une loi mettant un terme aux séparations de familles de migrants franchissant illégalement la frontière et « résolvant » le statut des jeunes arrivés sans papiers aux États-Unis.

Publié le 20 juin 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

« Avec notre loi, quand les gens seront poursuivis pour avoir franchi illégalement la frontière, les familles resteront ensemble pendant toute la procédure légale, sous l'autorité de la Sécurité intérieure », a déclaré Paul Ryan après sa rencontre la veille avec Donald Trump, dont la politique de « tolérance zéro » a créé cette situation.

Les républicains sont majoritaires à la Chambre, mais cette loi devra ensuite passer par le Sénat, où leur majorité est très fragile (51-49). La loi résoudra le problème des centaines de milliers de jeunes arrivés sans papiers dans le pays, a-t-il affirmé sans plus de précision.