Les élus du Maine se penchent sur deux projets de loi qui permettraient aux médecins de l'État de prescrire des médicaments qui accéléreraient la mort de leurs patients.

ASSOCIATED PRESS

Les deux projets, un républicain et l'autre démocrate, seront discutés mercredi.

Tous deux offrent une protection aux employés du système de santé et créent un mécanisme à l'intention des adultes dont l'espérance de vie est limitée.

Les médecins pourraient prescrire un médicament que ces patients prendraient eux-mêmes afin de provoquer leur mort.

Un des deux projets prévoit que le médecin recommanderait fortement au patient de ne pas être seul au moment de prendre le médicament.