Le premier gorille né dans un zoo et le plus vieux singe de cette espèce aux États-Unis, une femelle nommée Colo, est mort à l'âge de 60 ans, a indiqué le Zoo et Aquarium Colombus, mardi.

ASSOCIATED PRESS

Colo a rendu son dernier souffle dans son sommeil dans la nuit de lundi à mardi, soit moins d'un mois après qu'elle eut fêté son anniversaire.

La doyenne des gorilles avait dépassé de deux décennies l'espérance de vie moyenne des femelles de son espèce - 37,5 ans.

Le président du zoo Tom Stalf a qualifié Colo d'«ambassadrice des gorilles», ajoutant que l'animal a contribué à inciter les gens à se renseigner sur la situation de son espèce menacée.

Les visiteurs du zoo ont pu rendre visite à Colo, lundi, alors que l'entrée sur le site était gratuite à l'occasion de la journée nationale de Martin Luther King Jr.

Le zoo a affirmé que le corps de Colo sera incinéré et que ses cendres seront enterrées sur le site, à un endroit qui n'a pas été précisé.

Le gorille est né le 22 décembre 1956. Elle laisse dans le deuil trois enfants, 16 petits-enfants et 12 arrière-petits-enfants.

Des centaines de personnes avaient rendu visite à Colo, le mois dernier, pour célébrer avec elle son 60e anniversaire. Son enclos avait été décoré avec des banderoles de papier multicolores.

Des vétérinaires ont récemment enlevé une tumeur maligne de Colo et le zoo avait par la suite indiqué que l'animal se portait bien.

REUTERS

Colo en 1957.