La chanteuse Jennifer Holliday a annulé sa participation à l'investiture du président désigné Donald Trump, la semaine prochaine, parce qu'elle n'avait pas réalisé que sa performance équivaudrait à donner son appui au politicien controversé.

ASSOCIATED PRESS

Mme Holliday, reconnue pour son rôle dans la comédie musicale Dreamgirls présentée sur Broadway, a été critiquée par ses admirateurs des communautés gaie, lesbienne et afro-américaine depuis l'annonce de sa participation au concert de jeudi prochain au mémorial de Lincoln, à Washington.

La chanteuse a déclaré dans un communiqué publié samedi sur le site The Wrap, qu'elle s'était excusée pour son manque de jugement et pour avoir mal saisi les enjeux qui ont suscité la controverse auprès de ses admirateurs.

Plusieurs artistes ont refusé d'offrir une prestation aux festivités liées à l'investiture du nouveau président américain.

La vedette country Toby Keith et l'acteur Jon Voight ont toutefois accepté l'invitation.