Les flammes d'un gigantesque incendie en Californie ravageaient quelque 8000 hectares de forêt dimanche, forçant des centaines d'habitants vivant au nord de Los Angeles à être évacués, ont annoncé les autorités américaines.

Publié le 24 juill. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le brasier, nommé «Sand Fire» et combattu par plus de 900 pompiers n'est maîtrisé qu'à 10%, a expliqué le groupe de coordination nationale des feux de forêt (National Wildfire Coordinating Group), évoquant des dégâts sur les infrastructures de la région, sans plus de précision.

Environ 300 personnes ont été évacuées samedi et des ordres d'évacuation ont été donnés pour 1500 habitations, ont de leur côté affirmé les pompiers de Los Angeles, cités par les médias américains.

Le feu de forêt, alimenté par la sécheresse et des chaleurs accablantes en Californie, s'est déclaré vendredi dans la vallée de Santa Clarita, en banlieue de Los Angeles, et se déplace vers des zones plus habitées comme celle du Sand Canyon, ont précisé les pompiers du comté cités par le Los Angeles Times.

Les imposantes flammes qui dévorent le sud de la Californie ont créé un horizon rouge orangé parsemé de fumée noire dans le ciel de la région et les autorités ont mis en garde contre la mauvaise qualité de l'air.

La Californie, État de l'Ouest américain, connaît une sécheresse record de cinq ans et a déjà subi ces derniers mois de nombreux incendies.