La base aérienne américaine d'Andrews, située près de Washington et utilisée par l'avion du président des États-Unis, a reconnu jeudi qu'une « erreur de communication » concernant la présence présumée d'un tireur avait conduit à un bref confinement de l'établissement dans la matinée.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Un exercice « inopiné » avec un « tireur actif » était prévu en fin de matinée, a expliqué la base sur son compte Twitter. « Mais des informations sur un tireur actif bien réel au centre médical (ont conduit à) une erreur de communication avant que l'exercice ne puisse commencer ».

« Il y a eu une mauvaise identification de la part de l'équipe de sécurité qui conduisait une inspection de routine dans l'établissement », a-t-elle ajouté.

La base, où vivent des milliers de militaires américains et leurs familles, a ensuite été placée en confinement pendant près d'une heure.

La situation semble avoir été provoquée par un appel aux services d'urgence 911 lorsque l'exercice était sur le point d'être lancé, a expliqué le Washington Post, citant un responsable anonyme des forces de l'ordre.

Le président Barack Obama joue régulièrement au golf sur cette base située dans le Maryland.