L'ancien gouverneur républicain de l'État de New York George Pataki a annoncé jeudi sa candidature à la présidence américaine, rejoignant plus d'une demi-douzaine de candidats déjà déclarés dans son parti.

Mis à jour le 28 mai 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

M. Pataki, 69 ans, républicain plutôt centriste, a été trois fois gouverneur de New York, de 1995 à 2006.

«Il est temps de se lever, protéger notre liberté et reprendre ce gouvernement», a-t-il déclaré dans une vidéo postée sur YouTube jeudi matin, qui se termine par les mots «Pataki pour président».

L'ancien gouverneur républicain y rappelle qu'il a dirigé un État très largement démocrate. «Ma vision n'était pas partisane, c'était une vision pour les gens, sur ce que nous pouvions accomplir ensemble», y explique-t-il.

La vidéo souligne également son rôle unificateur après les attentats du 11-Septembre.

«Nous devons recapturer cet esprit, le sentiment que nous sommes une seule personne», y déclare M. Pataki, qui se met notamment en scène regardant la tour emblématique du 1 World Trade Center, reconstruite sur le lieu des attentats du 11-Septembre.

Il a ensuite confirmé sa candidature par un discours prononcé depuis Exeter, au New Hampshire, peu après 11h.

C'est la première candidature de l'ex-gouverneur à l'investiture de son parti en vue de la présidentielle.

Il rejoint plus d'une demi-douzaine de candidats déjà déclarés : les sénateurs Ted Cruz, Rand Paul et Marco Rubio, le très conservateur Rick Santorum, le gouverneur du Wisconsin Scott Walker, l'ancien gouverneur de l'Arkansas devenu animateur sur Fox Mike Huckabee, et l'ancienne PDG de Hewlett-Packard Carly Fiorina.

Jeb Bush, frère et fils de deux anciens présidents, ancien gouverneur de Floride, est aussi fortement pressenti.