Le bilan de la violente tempête de neige qui a frappé la région de Buffalo s'est alourdi jeudi, avec une huitième victime, alors que de nouvelles chutes de neige étaient attendues dans la journée.

Publié le 20 nov. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

De nombreuses routes restaient fermées à la circulation, pour permettre aux autorités de dégager les centaines, voire milliers de véhicules abandonnés sur les autoroutes et routes secondaires.

«Restez chez vous», a encore insisté lors d'une conférence de presse le gouverneur de l'État de New York Andrew Cuomo, demandant aux automobilistes de respecter l'interdiction de circuler pour permettre les opérations de déneigement.

Plus de 1,50 m de neige sont tombés dans certains secteurs de Buffalo en 24 heures, autant que ce qu'il tombe habituellement en un an, en raison de cette tempête atypique et historique, provoquée par la proximité du lac Érié.

Certains automobilistes sont restés deux jours bloqués dans leur véhicule. «Nous commençons enfin à bouger. 50 heures plus tard», a ainsi écrit jeudi le groupe de musique new-yorkais Interpol sur son compte Twitter. Prisonnier de la neige, il a dû annuler deux concerts, à Toronto et à Montréal.

La huitième victime annoncée jeudi par les autorités est un sexagénaire décédé d'une crise cardiaque en essayant de sortir sa souffleuse à neige. Mercredi, une personne âgée était décédée, faute apparemment d'avoir pu recevoir à temps des soins nécessaires.

De nouvelles chutes de neige, jusqu'à 60 cm par endroit, sont attendues jeudi, selon le National Weather service, la météo américaine.

La température devrait remonter d'un coup à partir de dimanche, laissant craindre alors des inondations en raison de la fonte de toute la neige accumulée, selon un responsable du comté d'Erié Richard Tobe.