Source ID:; App Source:

Le leadership américain est plus fort que jamais, dit Obama

«Le leadership américain est la seule constante dans... (PHOTO JEWEL SAMAD, AFP)

Agrandir

«Le leadership américain est la seule constante dans un monde incertain», a déclaré le président des États-Unis, Barack Obama.

PHOTO JEWEL SAMAD, AFP

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le leadership américain est plus fort que jamais, en dépit d'un grand nombre de défis, de la lutte pour éradiquer les militants de l'organisation État islamique (EI) à l'épidémie d'Ebola, a déclaré samedi le président Barack Obama.

Barack Obama, qui lors de sa prise de fonctions il y a près de six ans avait promis de mettre fin aux guerres, se retrouve dans le rôle d'un dirigeant qui lance un nouveau combat, contre l'EI. Et la Maison-Blanche admet volontiers qu'il pourrait durer au-delà de la fin de son mandat en janvier 2017.

Mais en période d'incertitude, le monde regarde toujours vers l'Amérique et ses valeurs de liberté et de la démocratie, selon M. Obama.

«Le leadership américain est la seule constante dans un monde incertain. C'était vrai cette semaine, pendant laquelle nous avons mobilisé le monde pour faire face à certains des défis les plus urgents», a déclaré le président lors de son allocution radio hebdomadaire.

Lundi, les États-Unis ont commencé à lancer une série de frappes visant l'EI, après avoir formé une large coalition de pays partenaires, y compris des pays arabes.

«L'Amérique est le leader mondial dans la lutte pour affaiblir et finalement détruire le groupe terroriste connu sous le nom d'Isil», a ajouté Obama, en utilisant un des acronymes du groupe EI.

Ses déclarations interviennent peu de temps après qu'un haut responsable américain de la Défense eut fait remarquer que les opérations aériennes contre les djihadistes étaient maintenant «presque continuelles».

Concernant d'autre part l'impasse prolongée de la crise en Ukraine, Obama a promis de «soutenir le peuple de l'Ukraine pour développer sa démocratie et son économie» avec les alliés.

Alors que le monde se bat pour contenir l'épidémie d'Ebola qui a déjà tué environ 3000 personnes en Afrique de l'Ouest, M. Obama a affirmé que «l'Amérique était à la tête de la lutte».

«Nous allons continuer à gagner l'appui d'autres pays pour se joindre à nous et prendre des engagements concrets pour lutter contre cette maladie, et améliorer la sécurité sanitaire mondiale à long terme», a-t-il promis.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer