Une enseignante s'est tiré une balle dans la jambe avec sa propre arme dans un collège de l'Utah jeudi, mettant de nouveau en avant les risques d'accident liés au port d'armes, surtout en milieu scolaire.

Publié le 11 sept. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

D'après un porte-parole de l'école, l'incident est survenu dans les toilettes de la Westbrook Elementary School.

Personne n'a été blessé par l'arme que l'enseignante de sixième année portait dissimulée et pour laquelle elle disposait d'un permis de port, a ajouté le porte-parole.

«Nous ne savions pas qu'elle portait une arme. Selon les lois de l'État, elle n'avait pas à le signaler à son employeur», a-t-il précisé.

Les tirs dans les écoles sont fréquents aux États-Unis, pays le plus armé du monde, chaque incident grave ravivant brièvement le difficile débat sur le contrôle des armes à feu ou sur le droit d'amener des armes dans les écoles ou universités.

Le mois dernier, une petite fille de neuf ans avait tué accidentellement son professeur en apprenant à tirer au pistolet mitrailleur en Arizona.